Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog bertysblog

Le concert du Nouvel An (2)

28 Décembre 2021, 00:02am

Publié par Berty

Le premier concert du Nouvel An a été donné le 31 décembre 1939 sous la direction de Clemens Krauss. Lui compris, il n’y aura eu (à ce jour) que 18 chefs différents pour cette célébration annuelle de la musique viennoise :

- Clemens Krauss : 1939, 1941-1945, 1948 à 1954

- Josef Krips : 1946 et 1947

- Willi Boskovsky : 1955 à 1979

- Lorin Maazel : 1980 à 1986, 1994, 1996, 1999 et 2005

- Herbert von Karajan : 1987

- Claudio Abbado : 1988 et 1991

- Carlos Kleiber : 1989 et 1992

- Zubin Mehta : 1990, 1995, 1998, 2007 et 2015

- Riccardo Muti : 1993, 1997, 2000, 2004, 2018 et 2021

- Nikolaus Harnoncourt : 2001 et 2003

- Seiji Ozawa : 2002

- Mariss Jansons : 2006, 2012 et 2016

- Georges Prêtre : 2008 et 2010

- Daniel Barenboim : 2009, 2014 et 2022

- Franz Welser-Möst : 2011 et 2013

- Gustavo Dudamel : 2017

- Christian Thielemann : 2019

- Andris Nelsons : 2020

En 2023, c'est Franz Welser-Möst qui dirigera ce concert.

Le record est détenu par Willi Boskovsky qui n’était autre que le Konzertmeister (le premier violon super-soliste) de l’orchestre, choisi peu avant le concert en remplacement de Krauss, décédé le 16 mai 1954. Comme Johann Strauss, il dirigeait en tenant la partie de violon solo.

Quand, en octobre 1979, Boskovsky est contraint, pour raisons de santé, à renoncer de diriger le concert du Nouvel An 1980, le choix des musiciens se porte sur Lorin Maazel. Violoniste de formation (il a été violon solo de l'orchestre de Pittsburgh et membre du Fine Arts Quartett), il poursuit la tradition du chef-soliste.

Après le concert de 1986, il a été décidé d'en confier la direction à un chef différent chaque année. C'est Herbert von Karajan qui inaugure le cycle.

Les bis

A de très rares exceptions, c’est la musique de la famille Strauss (Johann père et fils, Oscar et Eduard) qui est jouée lors de ce concert. Depuis 1958, le concert se termine généralement par trois bis : le premier est traditionnellement une polka rapide, différente chaque année.

Le Beau Danube bleu qui suit est interrompu par les applaudissements du public, les musiciens profitant de cette interruption pour souhaiter au public la bonne année par un retentissant “Prosit Neu Jahr“.

Enfin le concert s’achève par la Marche de Radetzky de Johann Strauss père au cours de laquelle, le chef dirige… le public, sauf en 2021, le concert se déroulant devant une salle vide.

Commenter cet article