Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog bertysblog

Ambroise Thomas

13 Janvier 2008, 17:15pm

Publié par Berty

Sa ville natale, Metz, a décidé de lui consacrer une biennale. En novembre 2007, la première œuvre présentée dans ce cadre a été le Caïd. En 2009, ce sera au tour de Hamlet.

Charles Louis Ambroise Thomas est né à Metz le 5 août 1811. Fils d’un violoniste et d’une cantatrice, il apprend la musique dès son plus jeune âge. En 1827, quatre ans après la mort de son père, sa mère s’installe à Paris et, l’année suivante, le jeune Ambroise intègre le Conservatoire (il a alors 17 ans). Un an plus tard, il remporte le premier prix de piano et l’année suivante (1830) le premier prix de composition.
Après une première tentative infructueuse en 1831, il remporte le Prix de Rome en 1832 avec sa cantate Herman et Ketty. Au cours de son séjour à la Villa Medicis, il se liera d’amitié avec le directeur de l’Académie, Ingres. Puis Thomas voyagera à en Autriche et en Allemagne avant de revenir en France en 1837 et de commencer une fructueuse carrière de compositeur d’opéra.

Ces premières œuvres connaîtront en grand succès, mais ne s’installeront pas durablement au répertoire. La Double Echelle (1839) lui vaudra même les compliments de Berlioz, ce même Berlioz qui n’obtiendra qu’une seule voix lorsqu’il se présentera à l’Académie des Beaux Arts face à Thomas qui sera triomphalement élu (en 1851) grâce au succès du Caïd.


Pol Plançon dans l’air du Tambour Major du “Caïd“. Dressez l’oreille, cette mélodie ne vous est certainement pas inconnue : son thème central est encore régulièrement joué lors de cérémonies militaires !

En 1866, Thomas composera l’une de ses deux œuvres majeures qui ne quitteront plus le répertoire : Mignon d’après "Wilhelm Meisters Lehrjahre“ de Goethe. A la fin du siècle, cet opéra aura été représenté plus de mille fois à l’Opéra Comique et joué sur les plus grandes scènes lyriques.
L’air “Connais-tu le pays“ a été le cheval de bataille de nombreuses mezzos, tout comme “Adieu, Mignon“ a été celui des ténors ou “Je suis Titania“ celui des coloratures, en français mais également en italien, en allemand, en anglais…


Teresa Berganza, “Connais-tu le pays…“, Mignon.

Sa renommée internationale sera définitivement acquise avec Hamlet d’après Shakespeare (1868). Là encore, de nombreux airs (“A vos jeux, mes amis…“, “O vin, dissipe la tristesse…“) sont interprétés très régulièrement en concert.
Ambroise Thomas sera le premier musicien à recevoir la cravate de Commandeur de la Légion d’Honneur : c’est Napoléon III lui-même qui le décorera.

Professeur de composition au Conservatoire (il succède à Adolphe Adam en 1858 et aura pour élève, entre autres, Massenet), il en sera nommé directeur en 1871 à la mort d’Auber.
C’est lui encore qui présidera la commission chargée d’élaborer une version officielle de la Marseillaise : son arrangement sera joué dans les cérémonies officielles jusqu’en 1974, date à laquelle il fut décidé de revenir au rythme original, plus lent.

Ambroise Thomas est mort à Paris le 12 février 1896.

Ouverture de Mignon, Arturo Toscanini, NBC Symphony Orchestra (1952)



.

Voir les commentaires