Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog bertysblog

Rudolf Schock

3 Septembre 2021, 23:02pm

Publié par Berty

Rudolf Schock est né à Duisbourg, le 4 septembre 1915. Dès son plus jeune âge, il chante dans différents chœurs et chorales. En 1932 (il n'est encore qu'amateur), il intègre le chœur de l'opéra de Duisbourg. En 1936, il est engagé dans le chœur du Festival de Bayreuth où il fait la connaissance du heldentenor Laurenz Hofer qui deviendra son professeur et le suivra jusque dans les années 50. De 1937 à 1940, il fait partie de la troupe de l'opéra de Brunswick. Incorporé dans l'armée durant la guerre, il reprend le cours sa carrière en 1945 au Sataatstheather de Hanovre, puis au Staatsoper de Berlin en 1946. De 1947 à 1956, il est membre de la troupe du Staatsoper de Hambourg.

Film "Der fröhliche Wandere" (1955).

En 1948, il débute sa carrière internationale au Covent Garden à Londres, devenant le premier chanteur allemand à se produire sur cette scène depuis la guerre (Tamino, Alfredo, Rodolfo, Pinkerton). En 1948, il fait sa première apparition au Festival de Salzbourg : il y chantera Idomeneo, Jaquino, Bacchus et participera à la création de "Penelope" (Hercule) de Rolf Liebermann, le 17 août 1954. Il participe également aux festivals d'Edimbourg (Tamino) et Bayreuth (Walther von Stolzing).  En 1949, il effectue une tournée en Australie, remplaçant Richard Tauber, décédé l'année précédente, pour lequel elle avait été organisée

"Du bist die Welt für mich" de l'opérette "Der singende Traum" composée par Richard Tauber (1934)

"E lucevan le stelle" (1965)

A partir de 1951, il est engagé au Staatsoper de Vienne. Ses apparitions sur cette scène donne un bonne idée de son répertoire :

Tamino (Die Zauberflöte - 1940/1960)

Pinkerton (Madama Butterfly - 1951)

Lenski (Eugène Onéguine - 1951/1953)

Don Ottavio (Don Govanni - 1951/1960)

Alfredo Germont (La Traviata - 1952)

Chevalier Des Grieux (Manon - 1952)

Tom Rakewell (The Rake’s Progress - 1952)

Pilote (Der fliegende Holländer - 1952/1954)

Le Duc (Rigoletto - 1952/1955)

Le chanteur italien (Der Rosenkavalier - 1952/1956)

Hoffmann (Les Contes d’Hoffmann - 1952/1956)

Narraboth (Salome - 1952/1956)

Marin (Tristan und Isolde - 1952/1956)

Don José (Carmen - 1952/1957)

Belmonte (Die Entführung aus dem Serail - 1952/1960)

Don Carlo (Don Carlo - 1953/1954/1955/1958)

Jaquino (Fidelio - 1953/1957)

Mario Cavaradossi (Tosca - 1953/1958)

Ercole (Penelope - 1954)

Manrico (Il Trovatore - 1954/1955)

Rodolfo (La Bohème - 1954/1956)

Renato Des Grieux (Manon Lescaut - 1956/1958)

Bacchus (Ariadne auf Naxos - 1959/1960)

Walther von Stolzing (Die Meistersinger von Nürnberg -1960)

Gabriel von Eisenstein (Die Fledermaus - 1974/1976)

Pour se faire une idée encore plus précise, j'ai relevé ses prestations pour la seule année 1952, dans l'ordre chronologique : 

Traviata (18 mars)

Die Entführung aus dem Serail (21 mars)

Manon (25 mars)

Carmen (28 mars)

Les Contes d’Hoffmann (31 mars)

Die Entführung aus dem Serail (2 avril)

Traviata (3 avril)

Salome (6 avril)

The Rake’s Progress (25 avril)

The Rake’s Progress (28 avril)

The Rake’s Progress (3 juin)

Der Rosenkavalier (3 septembre)

The Rake’s Progress (5 septembre)

Rigoletto (7 septembre)

Traviata (13 septembre)

Rigoletto (17 septembre)

Tristan und Isolde (19 septembre)

Les Contes d’Hoffmann (20 septembre)

Die Entführung aus dem Serail (2 octobre)

Les Contes d’Hoffmann (3 octobre)

Traviata (11 octobre)

Traviata (20 octobre)

Die Entführung aus dem Serail (27 octobre)

Der fliegende Holländer (4 novembre)

The Rake’s Progress (5 novembre)

Manon (11 novembre)

 

En 1954, il est nommé Kammersänger d'Autriche

"Schön sind lachende Frau'n" (1957) d'après l'opérette "Schön ist die Welt" de Franz Lehar

A l'écran (cinéma et télévision), il a été l'interprète d'une trentaine de films et de versions filmées d'opéra et d'opérettes (Cavalleria rusticana, Fra Diavolo, Gräfin Mariza, Die schöne Galathée, Lulu, Tiefland, Der Zigeunerbaron, Giuditta…).

Il décède le 13 novembre 1986 à Düren-Gürzenich (Rhénanie du Nord - Westphalie) où il est inhumé

"La fleur, que tu m'avais jetée", en allemand (1954)

Voir les commentaires

<< < 10 20 30 31 32 33 34 > >>