Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog bertysblog

Il matrimonio segreto

21 Avril 2010, 07:00am

Publié par Berty

Dramma giocoso per musica en deux actes de Domenico Cimarosa, livret de Giovanni Bertati créé au Burgtheater de Vienne le 7 février 1792.

Geronimo, un riche marchand de Bologne (basse) – Carolina, fille de Géronimo, mariée secrètement à Paolino (soprano) – Elisetta, fille de Geronimo – Fidalma, sœur de Geronimo, secrètement amoureuse de Paolino (mezzo) – Paolino, commis de Geronimo (ténor) – le comte Robinson, noble anglais (basse).

 

L’intrigue est des plus simples : Carolina et Paolino se sont mariés secrètement. Comme Geronimo rêve de beaux mariages pour ses filles, Paolino lui annonce la venue du comte Robinson qui, affirme-t-il, veut épouser Elisetta. Il espère, avec ce mariage “faire passer la pilule“ : Geronimo ayant ainsi réalisé son rêve de grandeur grâce à lui ne pourrait qu’accepter son union avec Carolina. Mais, bien évidemment, les choses ne se passeront pas tout à fait comme prévues : le comte tombera amoureux de Carolina, Elisetta sera jalouse de sa sœur, Fidalma viendra mettre son grain de sel… Et la surdité de Geronimo n’arrangera rien !

Mais nous sommes dans une comédie et l’amour triomphera.

 

 

 

A propos de “Il matrimonio segreto“

 

Ce chef-d’œuvre des chefs-d’œuvre dans le genre bouffe eut un succès prodigieux. On raconte à ce sujet que l’empereur Léopold, ayant entendu la première représentation de cet opéra, fit inviter les chanteurs et les musiciens à un banquet, et voulut entendre la pièce le soir même une seconde fois… L’instrumentation de Cimarosa est toujours et partout claire, vive, pétillante d’esprit ; les idées mélodiques abondent. Il n’emploie qu’avec réserve les instruments à vent.

Extrait du Dictionnaire lyrique ou Histoire des opéras de Félix Clément édité vers 1880 (dont je possède une édition originale !)

 

 

 

Il matrimonio segreto à l’Opéra du Rhin

 

Nouvelle production

Illkirch, les 24 avril, 3 et 5 mai – Mulhouse, les 12 et 14 mai – Colmar, les 28 et  30 mai

 

Direction musicale : Roland Böer

Mise en scène : Christophe Gayral

 

Orchestre philharmonique de Strasbourg

 

Geronimo : Andrey Zemskov

Carolina : Anaïs Mahikian

Elisetta : Anneke Luyten

Fidalma : Eve-Maud Hubeaux

Paolino : Xin Wang

Comte Robinson : Olivier Déjean / Jean-Gabriel Saint-Martin

 

 

.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 > >>