Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog bertysblog

Une voix unique

28 Février 2008, 20:00pm

Publié par Berty

Je ne l’aimais pas particulièrement, mais il était une énorme star dans son pays natal, l’Allemagne. Il avait également connu le succès en France, en particulier grâce à sa participation à la comédie musicale “Un violon sur le toit “ au théâtre Marigny en 1968 : 653 représentations, du jamais vu pour ce genre de musique.
Hans-Rolf Rippert est décédé hier des suites d’un cancer du foie. Il était plus connu sous son nom de scène : Ivan Rebroff.


La plus grande partie de sa carrière avait été construite sur ses origines russes (sa mère, Natalia Nélina était une émigrée russe).
Dès son plus jeune âge, il étudie le violon et le chant, il fit même partie du célèbre Thomanerchor de Leipzig (chœur qu’avait en son temps dirigé Bach).
Après ces études au conservatoire de Hambourg, il entre dans la troupe de l’opéra de Gelsenkirchen, puis de Francfort. Son premier rôle sera celui de Basilio dans le Barbier de Séville. Au cours d’une représentation d’Orphée aux Enfers, une rupture du tendon d’Achille l’oblige à quitter la scène. Il se consacre alors à l’enregistrement de son premier disque, des chansons populaires russes. L’une de ces mélodies est diffusée sur Europe 1 : le succès est instantané.



A son arrivée à Paris, il se voit proposer un rôle dans “le Violon sur le toit“.



Polyglotte (il parle couramment l’allemand, le français, l’anglais, le russe et le grec), doté d’un registre vocal exceptionnellement étendu (quatre octaves et demie, ce qui lui vaut d’entrer dans le Guiness des records), il débute alors une carrière internationale couronnée par 49 disques d’or.
Il avait entamé, il y a quelques mois, une tournée qui devait s’achever en juillet. Il avait été contraint de l’interrompre au bout de quelques jours et avait été hospitalisé.



Son site officiel

.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 > >>