Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog bertysblog

Marche !

28 Janvier 2008, 19:28pm

Publié par Berty

On oppose parfois musique militaire et musique classique : grave erreur !
Que seraient les défilés militaires sans… l’opéra ?

Passons sur les gardes de sa Gracieuse Majesté qui défilent sur les Noces de Figaro (l’air “Non piu andrai“ de Figaro et “Voi che sapete“ de Cherubin) ou l’ouverture de la Pie Voleuse de Rossini
En France, lors du défilé du 14 juillet, en dressant l’oreille, on peut entendre Bellini, Donizetti, Ambroise Thomas… Pour ce dernier, j’ai évoqué dans un article récent l’air du Tambour Major de son opéra "Le Caïd", je n’y reviendrai pas. La Fille du Régiment de Donizetti, et plus exactement l’air de Marie “Chacun le sait, chacun le dit“ est l’un des grands classiques de ces défilés.



Et que dire du duo “Suoni la tromba“ des Puritains de Bellini, marche mais aussi chant de tradition de Saint-Cyr ! Car “la Galette“, dont les paroles font référence à l’épaulette bleu roi et sans frange remise jadis aux élèves mal classés, se chante sur cette mélodie martiale. (chantée ici lors du “triomphe“, la cérémonie qui marque la fin des études d’une promotion). “Suoni la tromba“ est l'un des rares exemples de duo baryton-basse.



Hors opéra, c’est au café-concert qu’a été “emprunté“ Sambre et Meuse dont le compositeur n’est autre que Robert Planquette, auquel on doit "les Cloches de Corneville", opérette un peu oubliée aujourd’hui. Orchestrée par Rausky, elle fut interprétée au défilé du 14 juillet 1919.

Mais l'exemple le plus étonnant nous vient d'une oeuvre d'Offenbach, “Geneviève de Brabant“ : la mélodie du duo des hommes d'armes (parfois appelé “duo des gendarmes“) a servi à une marche très célèbre, “Halls of Montezuma“, l'hymne du corps des Marines ! Voici l'original, le duo d'abord puis le "galop", extrait du même opéra-comique, qui reprend le thème :


.

.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 > >>