Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog bertysblog

Une voix unique

28 Juillet 2007, 13:10pm

Publié par Berty

Il y a quelques jours, alors que je cherchais une vidéo destinée à illustrer un prochain article, j'eus la surprise de découvrir un enregistrement de l'air de Norma "Casta Diva" par une interprète que je ne m'attendais pas à entendre dans ce répertoire.

Je devais avoir une dizaine d'année la première fois où j'ai entendu Marian Anderson à la radio.
 
J'avais été fasciné par cette voix : son pouvoir d'émotion, sa pureté, sa profondeur était unique.
Née en 1897 (1902 selon certaines biographies) à Philadelphie, Marian Anderson partait avec un lourd handicap : elle était noire. Autant dire que dans l'Amérique de l'époque beaucoup de portes lui restaient fermées.
Elle donna son premier récital en 1925 et fit ses débuts au Carnegie Hall en 1928 avant d'entreprendre une tournée en Europe où elle fut remarqué par Sibelius qui lui dédia "Solitude" et Toscanini qui déclara qu'elle possédait une voix comme l'on n'en entend qu'une par siècle.
A son retour aux Etats-Unis, la Ligue des Filles de la Révolution s'opposa à ce qu'elle chantât au Constitution Hall de Washington. Eléonore Roosevelt, épouse du Président, démissionna aussitôt de la dite Ligue et organisa un contre-concert au Lincoln Memorial. 75 000 personnes assistèrent à ce concert, retransmis en direct à la radio (9 avril 1939).
En 1955, elle fut la première chanteuse noire à se produire au Metropolitan Opera de New York dans le rôle d'Ulrica du Bal Masqué de Verdi.
Elle mit fin à sa carrière en 1965 et décéda en 1993.

Elle reste une figure marquante de l’art lyrique par son timbre unique et prenant, pour avoir ouvert la porte à tant d’autres grandes chanteuses noires (à commencer par Grace Bumbry, Shirley Verrett et Jessye Norman), pour avoir contribué à populariser les Negro Spirituals…


Pour apprécier l'étendue de cette voix exceptionnelle, "Der Tod und das Mädchen" de Schubert conclu par une somptueuse note grave !


La voici dans le rôle de ses débuts au Met, Ulrica du "Ballo in maschera":

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 > >>